Hans Delrue

« Seuls ont survécu quelques habitants de régions reculées, épargnés par les Dieux afin d'être les témoins de la chute de l'humanité. » (extrait de la nouvelle Le Garçon Parfait)

15 déc 07:26

De simples paroles en l'air

précédente - suivante

Début de l'intrigue : L'atmosphère d'Armas est unique dans tout l'univers et des milliers d'amants viennent y séjourner pour profiter de ce cadre romantique. Quelqu'un est cependant décidé à troubler la poésie du lieu.

Genre : science-fiction


En savoir plus

Cette nouvelle a été publiée dans le webzine Bazarts' n°5 en mai 2010.


Voir aussi le billet sur le blog.

Extrait

Je laissai la gamine à ses jeux, préférant m'éloigner de la zone. En effet, si un gardien du parc me repérait à salir ainsi les plates-bandes, je serais certainement expulsé par le prochain vaisseau, à jamais banni de ce petit paradis.

Armos était unique dans toute la galaxie. Quel impossible hasard avait-il permis l'existence de cette planète à l'atmosphère si particulière ? Quel dieu facétieux avait eu la malice de créer un tel astre ?

Vingt ans que la planète avait été découverte et personne ne se lassait de son étrangeté. Occupée tout d'abord par l'armée, croyant y entrevoir une application militaire, elle fut ensuite le théâtre de plusieurs expéditions scientifiques venues étudier le phénomène. Celui-ci empêchant une véritable colonisation de masse, l'endroit avait échu à une société commerciale qui l'avait transformé en centre de loisirs.

Je regagnai une des allées principales. Sur tous les bancs, des couples d'amoureux se murmuraient des mots d'amour. Du moins me l'imaginai-je, vu qu'ils ne faisaient que bouger stupidement les lèvres, espérant sans doute que leur partenaire puisse grappiller quelques-uns de leurs propos. On aurait dit un groupe de carpes essayant de communiquer.

Les textes de ce site sont protégés par la législation sur le droit d'auteur.
English Nederlands Español Deutsch
Information in
other languages